Une forme de politesse ... n°2/2.

Une forme de politesse ...
... Contribution de monuments et de sculptures à une constitution de l'espace public n°2/2.
La piazza della Signoria, avec le palazzo Vecchio, siège du pouvoir de la République.
Réplique en marbre du David (XVIe siècle) de Michel-Ange ;
Hercule et Cacus (XVIe siècle) par Baccio Bandinelli.


La statue équestre de Robert Edward Lee - Charlottesville, en Virginie.


« Nous vivons tous dans une ville..., dit Matta-Clark, dont le tissu est architectural... où la propriété est omniprésente. [... ] En déconstruisant un édifice... j’ouvre un espace clos, préconditionné non seulement par nécessité physique mais aussi par l’industrie qui inonde les villes et les banlieues de boîtes habitacles dans le but inavoué de s’assurer le concours d’un consommateur passif et isolé. »

Conférence en deux temps au centre culturel colombier PHAKT.

Une forme de politesse... n°1/2.

Une forme de politesse (πολίτης, polítês) ...
... Contribution de la surface de la peinture (l'image) à une constitution/ construction de l'espace public n°1/2.


Arduino Cantafora, La città analoga (huile sur toile, 1973).



Les Enfants de Don Quichotte (acte 1) 2008.

Conférence en deux temps au centre culturel colombier PHAKT.

Enjeux architecturaux à Rennes

Après-midi d'initiation aux enjeux architecturaux
à travers une déambulation dans Beauregard, 

et avec quelques arrêts:
Le Frac Bretagne - Studio Odile Decq.
Et dans le centre ville:
Le Parking Charles de Gaulle - Nicolas Michelin.
L'Agence Lamotte - Georges Maillol.
La Maison des Filles de Jesus de Kermaria - H. Perrin, L. Martin.
jusqu'aux Champs Libres de Christian de Portzamparc...

À fond, la forme - Ce qui se dessine entre la terre et le ciel de Rennes.

À fond, la forme,
Sous la forme d'une conversation.
N°4/11 Ce qui se dessine entre la terre et le ciel de Rennes.


À fond, la forme, avec Dimitri Boutleux. De la fréquentation et de l’usage de
Ce qui se dessine entre la terre et le ciel de Rennes

naissent des questions, des interpellations dont nous allons converser aujourd’hui jusqu’à 12h30.


Dimitri Boutleux est Ingénieur paysagiste
Chargé d'étude en urbanisme et projet urbain à l’A'urba, l'agence d'urbanisme Bordeaux métropole Aquitaine.
Il vivait jusqu’en septembre 2017 au 27ème étage des Horizons, un gratte-ciel situé dans le quartier Bourg-l'Évesque à Rennes construit par Georges Maillols en 1970.
 

D'ici au 23 janvier nous vous invitons avec mes prochains invités à vivre et à fréquenter La maison communautaire religieuse des Filles de Jésus (sœurs de Kermaria) d'Hervé Perrin et de
Georges Martin.


À fond, la forme,
Sous la forme d'une conversation.
Émission radiophonique d’architecture et d'art visuel mensuelle diffusé dans le cadre du Mag Associations sur RCF Alpha les mardis de 12h15 à 12h30 et les dimanches de 9h15 à 9h30 et en réécoute sur ce blog. 

À fond, la forme - Re-vivre de Laurent Pernot

À fond, la forme,
Sous la forme d'une conversation.
N°3/11 Re-vivre de Laurent Pernot,
dans l'hôpital de Saint-Malo.

À fond, la forme, avec Anne Le Gagne. De la fréquentation et de l’usage de Re-vivre de Laurent Pernot naissent des questions, des interpellations dont nous allons converser aujourd’hui jusqu’à 12h30.

Anne Le Gagne est médecin gériatre, présidente de la commission médicale d'établissement de l’hôpital de St Malo. Elle représente les citoyens du canton de St Malo 1 (Cancale) au conseil départemental et est Conseillère municipale de Saint-Malo.

Pline décrit l'usage de l'imago chez les anciens romains. Ces effigies étaient des masques des ancêtres, moulés en cire, rangés dans des niches. Ainsi l'arbre généalogique de la famille était-il toujours présent. Recouvertes d'une matière colorante (…) afin d'améliorer la ressemblance, elles ne devaient en principe jamais quitter la maison, même si on la vendait. Fabriquées à partir du visage du mort par un processus d'empreinte, ce n'étaient pas des imitations factices comme celle d'un artiste de la Renaissance, mais des images produites par adhérence, par contact direct de la matière (le plâtre) avec la matière du visage. La ressemblance était physique, mais aussi généalogique. Elle s'appuyait sur le fantasme d'une transmission indéfectible et supposait la persistance d'un culte sans rapport avec la culture esthétique actuelle de l'Occident. Une telle image tenait sa légitimité d'un espace juridique à la frontière du droit public et du droit privé. Elle relevait d'une anthropologie de la ressemblance, et non pas de l'histoire de l’art. Georges Didi-Huberman - "Devant le temps - Histoire de l'art et anachronisme des images", Ed de Minuit, 2000, pp 68-69


Vous avez peut-être découvert des travaux de Laurent Pernot cet été lors du Voyage à Nantes,

sur la Place Royale et dans le Passage Sainte Croix.
ou en 2015 à Rennes lors de l'exposition Close To Me au Centre Médical & Pédagogique Rennes Beaulieu,
ou aussi dès 2012 dans l’exposition Le souffle des chimères à la Galerie Mélanie Rio à Nantes.

Peut être, certains enfants, scruteront particulièrement Ce qui se dessine entre la terre et le ciel de Rennes la veille du 26 décembre, profitez donc de l’occasion pour contempler d'ici au 26 décembre à 12h15 Ce qui se dessine entre la terre et le ciel c’est en tout cas ce à quoi nous vous invitons avec mon prochain invité Dimitri Boutleux à vivre et à fréquenter.

Rendez vous le 26 décembre à 12h15 et d’ici là À fond, la forme !

À fond, la forme,
Sous la forme d'une conversation.
Émission radiophonique d’architecture et d'art visuel mensuelle diffusé dans le cadre du Mag Associations sur RCF Alpha les mardis de 12h15 à 12h30 et les dimanches de 9h15 à 9h30 et en réécoute sur ce blog. 

Porto - ENSAB

L'école d'architecture de Bretagne à Rennes en voyage d'étude (+ de 100 étudiants)
à Porto pour découvrir Siza, de Souto de Moura... avec Aître.

Photos: Loïc Daubas.